Pasteur Joseph Bondo Kasongo

La Bible, Parole de Dieu, nous rappelle la nécessité d'être embrasé par le feu du Saint-Esprit et les conséquences merveilleuses qui en résultent. Retenons qu'on ne peut pas brûler du feu d'en haut et rester le même. En effet, dans l'expérience humaine, le feu divin se traduit par le zèle, l'ardeur, la passion qu’avait le Seigneur Jésus pendant sa vie et son ministère terrestres. A travers les évangiles, nous voyons comment sa vie était marquée par le feu qui se manifestait à travers son engagement

et sa détermination dans l'accomplissement des objectifs divins. Le récit de sa réaction face aux pratiques mercantiles au temple de Jérusalem en dit long. Comme Jésus, lorsque le feu de Dieu brûle en nous, nous serons animés par plus de dynamisme, plus d'ardeur, plus de zèle, plus de passion pour Dieu ainsi que pour sa maison qu’est l'église. A la vue du mal sous toutes ses formes (mensonge, corruption, fanatisme religieux, obscurantisme spirituel, idolâtrie, etc), nous serons intransigeants. Nous ne resterons pas également insensibles face à l’esclavage du péché dans lequel se trouvent plusieurs personnes. Au contraire, nous trouverons du plaisir à servir le Seigneur et  nous réjouirons d'être là où son Nom est exalté. Ainsi, ce message nous encourage à nous inspirer de la manière dont le Christ a marché. Il était rempli du Saint-Esprit, conduit par celui-ci, et par conséquent, il brûlait du feu d'en haut. Et dans son séjour ici-bas, cela s’est manifesté par la compassion envers les perdus, par un amour ardent aussi bien pour son Père que pour l'humanité. Recherchons donc à être embrasés par ce feu, brulant continuellement, et nous deviendrons alors des véritables bénédictions pour le monde en général et nos assemblées en particulier.