Pasteur Patrick BETOMVUKO
Jésus a payé le prix de l'opposition aux forces des ténèbres pour nous secourir. En effet, des hommes sont venus en grand nombre, avec des bâtons et dans l'acharnement pour s'opposer au Seigneur de gloire. Mais Dieu a voulu que le prix de notre salut, de notre délivrance passe par sa souffrance. Il n'était donc pas question de lier le Seigneur ou sa Parole. Cette heure de la puissance des ténèbres, de la souffrance du Christ, n'arrêtait pas le plan de Dieu pour l'humanité, mais elle l'accomplissait. 
 
Pasteur Joseph BONDO
Dans la plupart des cas, lorsque nous sommes confrontés à des circonstances difficiles et contrariantes, nous essayons naturellement de comprendre la raison d'être de tout cela. Mais bien de choses nous dépassent suite au fait que notre intelligence est limitée et ne peut tout pénétrer. Cela, quand bien même nous marchons avec le Maître de toute chose, Jésus-Christ qui, souvent, fait des choses dans nos vies ou nous fait traverser des chemins dont il nous laisse saisir la quintessence ou nous fait comprendre la destination, plus tard. 
 
Pasteur Joseph BONDO
"Comprenez-vous ce que je vous ai fait ?" Telle est la question que le Seigneur pose à ses disciples.
Dans la plupart des cas, il nous est difficile, en tant que disciples, de comprendre ce que le Seigneur fait dans nos vies, de par les réalités et circonstances difficiles ou contraignantes que nous vivons. Le fait même de vouloir comprendre les choses fait partie de notre nature humaine. Cependant, nos facultés limitées ne vont pas toujours dans le sens de nous le permettre.
Pasteur Hydro Mbele
Dans l'évangile de Luc, nous voyons les disciples exprimer leur joie après avoir accompli des signes et prodiges au Nom du Seigneur qui les avait envoyés annoncer la Bonne Nouvelle aux captifs. Ainsi nous pouvons dire que dans ce monde il y a plusieurs formes de joies entre autres celles de voyager, de réussir etc, cependant celles-ci, bien qu'utiles, sont éphémères. C'est ainsi  que le Seigneur pouvait dire aux disciples qu'au delà du fait de se réjouir d'avoir vu les démons se soumettre à eux, ils devraient plutôt être joyeux d'avoir leurs noms inscrits dans les Cieux. 
Pasteur Pierre Asumani
L'église n'existe pas pour nourrir l'égoïsme des gens. C'est plutôt l'amour qui devrait y régner sans partialité et ce, même envers les non-aimables. Dans l'évangile nous voyons  clairement que Jésus ne fait acception de personne. Faire acception de personne indique que nous vivons selon notre vieille nature et non selon celle de Christ. Ainsi, dans l'église nous devons mettre tout le monde sur le même pied d'égalité, ne pas favoriser une certaine catégorie de personnes au détriment d'une autre.
Pasteur Joseph BONDO
La mort de Jésus-Christ est salut et victoire pour nous, elle est tout ce dont nous avons besoin. En effet, ce qui nous sauve ce ne sont pas les miracles que Jésus a accmplis mais plutôt Sa mort. Celle-ci est au cœur du message évangélique, de la relation de l'homme avec Son Créateur. Par Sa mort et Sa résurrection, Jésus-Christ a triomphé de Satan, du péché, de ce monde qui est un véritable ennemi pour nous par le fait qu'il est sous la puissance des ténèbres.